Le chat apprécie-t-il la variété dans son alimentation ?


En matière d’alimentation, le chat est une espèce naturellement néophile. Bien que cet attrait pour la nouveauté soit plus intense chez les chats libres, pour qui la diversification alimentaire est nécessaire au maintien d’un bon équilibre nutritionnel, il se retrouve aussi chez les chats captifs. Des études ont ainsi prouvé que ces derniers ont tendance à préférer, à palatabilité équivalente, l’aliment industriel le plus rare parmi ceux qui leur sont proposés.


Mais alors, pourquoi votre chat semble-t-il si «difficile», et préfère-t-il manger les croquettes qu’il a toujours consommées?


Hors contexte inhabituel ou stressant, qui incitera le chat à se tourner vers une nourriture familière, l’exposition insuffisante à différents types d’aliments et à des goûts variés, notamment pendant le développement précoce, est la principale raison qui peut expliquer un comportement néophobique.


La néophilie est donc quelque chose qui peut se cultiver: plus votre chat aura connu des choses variées, plus il sera enclin à être tenté par la nouveauté. Et cela fonctionne tout au long de sa vie, il faudra donc parfois être persévérant si votre chat ne se jette pas tout de suite sur la nouvelle nourriture proposée.


Mais pourquoi proposer des choses variées à votre chat s’il aime bien ce qu’il mange, me demanderez-vous?


Ce à quoi je vous répondrais : pourquoi ne pas le faire?


Il est vrai que la notion de plaisir est encore peu acceptée quand on parle d’animaux, et pourtant!


«Il nous est impossible de savoir avec certitude ce qu’un autre être ressent, mais tant qu’on n’aura pas la preuve irréfutable du contraire, il est plus raisonnable de penser que les autres créatures – qui partagent tant de choses avec nous du fait de nos origines évolutives communes – connaissent réellement le plaisir», disait très justement Jonathan Lacombe, éthologue et écrivain.


Les émotions positives faisant partie intégrante de la notion de bien-être animal, les expériences susceptibles de provoquer du plaisir devraient être proposée à tout animal captif. Car tout comme nous, le chat peut se lasser de manger sans cesse la même nourriture, et on peut supposer que tout comme nous, il éprouve contentement et satisfaction à la variété alimentaire.


J’irais même plus loin : pourquoi ne pas offrir à votre chat la possibilité de choisir?


Nourriture fraîche pour chien

Si un chat ayant accès à l’extérieur dispose de facto d’une plus grande liberté d’action (explorer, chasser, consommer ou non telle ou telle proie…), la captivité offre peu de possibilités au chat d’exercer des choix et d’être proactif dans le milieu confiné dans lequel il évolue. Or, un des autres aspects du bien-être est justement de donner aux animaux captifs une forme de contrôle sur leur environnement. Si peu d’études se sont penchées sur les bénéfices du choix chez le chat domestique, beaucoup en ont montré les effets positifs sur d’autres espèces. Dans cette mesure, pourquoi ne pas proposer de temps en temps et simultanément différentes sortes d'aliments à votre chat pour lui offrir la possibilité de choisir lequel il a envie de manger à tel ou tel moment… ou pas! 😉


Attention toutefois à opérer des transitions!


Lorsque l’on change le régime alimentaire du chat, même s’il s’agit simplement d’un autre goût de la même marque, il conviendra de mettre systématiquement en place une transition progressive. Pour le confort digestif, d’abord, qui aura en lui-même des répercussions sur le bien-être. En effet, chaque produit ayant un profil nutritionnel bien précis, il faudra laisser au métabolisme le temps de s’y habituer, et ce d’autant plus que l’on passera d’une nourriture sèche à une nourriture humide ou inversement, la teneur en lipides et en glucides étant souvent très différente entre ces deux typologies d’aliment.


Pour le bien-être psychologique, ensuite. D’une part, parce que les différences de composition nutritionnelle peuvent influer sur la sensation de satiété ou de faim. D’autre part, parce que tout changement peut être perturbant pour le chat, et qu’il convient d’une façon générale de procéder progressivement à toute modification dans son environnement.


La proportion de la nouvelle nourriture devra donc être augmentée dans la ration au fur et à mesure que celle de l’ancienne sera réduite.


Prenez bien sûr en compte l'individualité de votre chat


Comme toujours, il faut être attentif aux particularités individuelles: un chat très sensible, peu adaptable, ou un vieux chat qui n'a jamais rien connu d'autre que la même marque de nourriture toute sa vie, pourra mal vivre des modifications dans son alimentation. Agissez donc en fonction de votre chat, de ses préférences et de sa sensibilité.


J'espère que cet article vous aura donné quelques pistes pour procurer du plaisir alimentaire votre chat, et pour améliorer son bien-être par la même occasion. 🐈🍴💚